étude “Les jeunes et la culture” [étude Opinion Way – AGEFA PME]

Des jeunes qui accordent de l’importance à la culture même s’ils jugent leur génération moins cultivée que la précédente

La culture tient une place importante dans la vie de plus de 8 jeunes sur 10 (82%) .Plus largement, presque tous les jeunes s’accordent pour dire que la culture est indispensable à notre société (93%) et qu’elle favorise la tolérance(86%).
Dans  la pratique quotidienne, 71% des jeunes écoutent de la musique, 46% consultent l’actualité, 24% lisent et 16% pratiquent l’écriture. Les sorties au cinéma,plus couteûses, sontlogiquement plus espacées: 56% des jeunes s’y rendent une fois par mois ou presque. Enfin, au moins une fois par an, 61% des jeunes vont dans un musée, 57% assistent à un concert et 42% vont au théâtre.
Dans ce contexte, les jeunes sont toutefois critiques à l’égard du niveau de culture de leur génération : 57% pensent qu’ils sont moins cultivés que leurs ainés.

La famille et l’école, principaux contributeurs à la culture des jeunes

La famille et l’école sont les acteurs qui contribuent le plus à leur culture (respectivement 75% et 69% de citations).Viennent ensuite les médias (54%) et les amis (50%).
Plus spécifiquement, plus d’un jeune sur deux en emploi (56%) estiment que son entreprise contribue également à sa culture, soit par leur activité ou par des dispositifs spécifiques facilitant l’accès à la culture.

Internet, un vecteur de démocratisation de la culture

A leurs yeux, internet et la télévisionsont les principaux médias culturels: une forte majorité estime qu’Internet (91%) et la télévision (71%) contribuent le plus à leur culture. La presse écrite (43% de citations) et la radio (37%) sont perçus comme moins contributeurs.
Ils estiment ainsi qu’Internet leur a permis de renforcer leur culture générale (78%), de découvrir des produits culturels (77%) ou d’acheter plus facilement des produits culturels (64%).
Toutefois,dans le même temps, plus d’un jeune sur deux (59%) pensent également qu’Internet et les outils technologiques ont fragilisé le marché de la culture. 81% des jeunes reconnaissent ainsi avoir consommé des biens culturels en streaming ou en téléchargement sans savoir si c’était légal ou pas et 73% l’avoir fait en sachant pertinemment que ce n’était pas légal.
Au final, leur regard sur le web reste très positif et pour une forte majorité de jeunes (90%), Internet a rendu la culture accessible à davantage de monde.

Télécharger (PDF, 1.62MB)

X