Posted On 29/01/2018 By In REVUE DE PRESSE With 73 Views

Après la mort d’un chorégraphe, quelle vie pour ses ballets ? – France Culture

Pourquoi continue-t-on de voir les pièces de Pina Bausch tourner dans le monde entier alors que la chorégraphe est décédée en 2009 ? A travers la reprise de ces spectacles se pose la question de la mémoire de la danse contemporaine, au croisement du juridique, de l’histoire et de la chorégraphie.

Source : Après la mort d’un chorégraphe, quelle vie pour ses ballets ?

X
%d blogueurs aiment cette page :