En critiquant les emplois subventionnés, c’est le secteur de la Culture que la ministre Pénicaud met à risque – Huffingtonpost

 

Développer l’autofinancement d’un lieu, d’une compagnie, d’un festival c’est très important. Mais cela passe, au moins au début, par un soutien au premier emploi.

Les emplois aidés par la puissance publique sont aujourd’hui remis en cause par la Ministre du Travail Madame Muriel Pénicaud. Ceux-ci sont considérés comme coûteux et pas toujours efficaces. Si certaines critiques sur leur usage dans le secteur marchand sont justifiées, il conviendrait de prendre un peu de temps pour réorienter les dispositifs vers plus d’efficacité. Et puis surtout de tenir compte des ravages terribles que va causer les orientations de Madame Pénicaud dans le monde de la Culture, qui va être ravagé si les emplois aidés sont remis en cause.

Source : En critiquant les emplois subventionnés, c’est le secteur de la Cuture que la ministre Pénicaud met à risque

X
%d blogueurs aiment cette page :