Posted On 13/09/2015 By In ART CONTEMPORAIN With 741 Views

exposition “Regards sur les centrales du Rhin” de Mathieu Bernard-Reymond, Léo Delafontaine et Thomas Jorion @ la Chambre du 11/09 au 01/11

Image électrique – Regards sur les centrales du Rhin a pour vocation d’apporter un regard nouveau sur le patrimoine architectural et humain que constituent les sites de production d’EDF en Alsace, le long du Rhin.
En invitant trois auteurs à livrer leur vision sur les centrales hydroélectriques et nucléaires d’Alsace, ce projet dépasse la relation traditionnelle de la
photographie de commande et s’ancre dans un rapport créatif avec l’image en révélant la charge artistique contenue dans un patrimoine industriel vivant considérable.
Dans le prolongement de leur démarche personnelle – qu’elle soit plasticienne ou documentaire – chacun des trois artistes a ainsi pu apporter une nouvelle vision sur les hommes, la technologie et l’architecture industrielle.
Un chantier de réflexion sur le patrimoine photographique d’EDF a par ailleurs été mené en parallèle. Ce chantier se penche sur l’histoire des usages de la photographie en industrie, des commandes photographiques initiées par les industriels français dans les années 30 telles que celle de Robert Doisneau à Renault, à la spécialisation progressive du médium à vocation utilitaire (photographie documentaire, publicitaire, de reportage, de recherche industrielle…) jusqu’à la proposition novatrice à vocation artistique affirmée que représente ce projet. Image électrique ouvre donc la
réflexion sur l’importance et l’influence formelle de l’univers industriel dans l’art et dans la société contemporaine et permet ainsi d’interroger l’imaginaire lié à la technique et sa charge poétique.

Mathieu Bernard-Reymond
Léo Delafontaine
Thomas Jorion

VERNISSAGE : VENDREDI 11.09.15 > 18h
Entrée libre – mercredi > dimanche : 14h > 19h

Une coproduction La Chambre, Musée EDF Electropolis
Avec le soutien de la Fondation EDF
Dans le cadre du festival des Journées de l’architecture
Une exposition réalisée avec le soutien de l’Atelier Voies Off à Arles

X
%d blogueurs aiment cette page :