Industries culturelles : la grande frilosité des banques

Si l’on veut créer une PME dans les secteurs de la musique, de l’édition, des arts et des spectacles, en France, mieux vaut s’adresser à un investisseur qu’à un banquier. Même avec une bonne idée et un risque plutôt faible.

Source : Industries culturelles : la grande frilosité des banques

X
%d blogueurs aiment cette page :