LE SHADOK lance des appels à projets

communiqué (voir site du Shadok)

Le Shadok entame sa seconde année d’existence et lance ses appels à projets annuels.

Lieu-outil porté en régie directe par la Ville de Strasbourg, le Shadok accueille, tout au long de l’année, des porteurs de projets qui questionnent notre société en devenir. Quel est l’impact de l’outil dit « numérique » sur la créativité, nos comportements, nos perceptions et nos interactions les uns avec les autres ainsi qu’avec notre environnement ? C’est à ces grandes questions que sert le Shadok : tout chercheur, artiste, ingénieur, penseur, entrepreneur ou habitant souhaitant tester, fabriquer ou partager, peut ainsi y trouver des espaces, des outils, et des temps dédiés à l’expérimentation.

L’évolution technique de l’outil comprend la mécanique, l’électrique, l’électronique et le numérique, qu’en sera-t-il demain ? L’apparition d’un outil ouvre de nouvelles potentialités d’inventivité et d’usages, sans forcément rendre les précédents obsolètes. Pour prendre un exemple, un outil de découpe laser, tel qu’on le trouve dans un FabLab, ne remets pas en question l’utilité d’une scie. Toutefois cet outil raccordé à un ordinateur, permet des découpes plus précises ainsi que des gravures plus fines que les outils pré-existants. D’autres outils peuvent être voués à disparaître, par exemple le minitel, et l’usage à se transformer (dans ce cas précis, nos modes de communication). Cette évolution n’est pas linéaire : on retourne sans cesse vers des outils et des usages du passé que l’on croyait disparus ; de même certains outils que l’on croyait « révolutionnaires » s’avèrent être gadgets ou inefficaces ou parfois néfastes… d’ailleurs, il n’est pas rare, que les avis divergent face à un même outil. Face à ces évolutions, le spectre de comportement de chaque individu peut varier de la fascination au désintérêt le plus total en passant par la méfiance voir le rejet ou au contraire l’acceptation. Le rôle du Shadok est de permettre ces interrogations, les rendre accessibles à tous et de donner les clés de compréhension permettant à chacun de se faire son propre avis. 

shadok-1-bartosch-salmanski-www-128db-fr_2-600x179

Les appels à projet du Shadok ont pour but de recenser et d’accueillir une sélection de projets abordant ces questionnements à partir de différents outils, depuis différents champs et disciplines (art et culture, ingénierie et recherche, entrepreneuriat…) et mettant en avant différentes postures. Pour prendre un exemple, les casques de réalité augmentée peuvent être interrogés sous différents angles : certains professionnels proposeront d’en présenter les applications dans le domaine du serious game (jeu vidéo permettant l’apprentissage professionnel par voie de simulation) pour des champs d’application tels que l’aviation, des artistes pourront s’en emparer pour vous plonger dans un concert polyphonique virtuel, une pièce de théâtre immersive ou encore un tableau génératif évoluant au gré de vos mouvements dans l’espace…pour beaucoup, découvrir cet outil au Shadok, quel qu’en soit le champ d’application, sera l’occasion de tester un outil dont on entend parler dans les média mais que l’on n’a jamais tester. Un tel projet permettra par ailleurs de questionner l’impact de cet outil dans la transformation de notre quotidien (par exemple, ces casques favorisent-ils ou non les interactions sociales?) et de se documenter sur les avantages et inconvénients qu’il présente par le biais de conférences, débats ou ateliers pratiques ouverts à tous.

Ainsi, tout projet sélectionné doit comprendre des étapes de tests et production, ainsi que des étapes de démonstration et de restitution des travaux en cours ouvertes aux publics.

Afin d’accompagner au mieux les équipes accueillies, le Shadok lance donc quatre appels à projets, établies en fonction des espaces et des moyens mis à disposition, ainsi que des champs de compétences associés au lieu. Ces appels sont lancés en partenariat avec des structures proposant un accompagnement complémentaire aux projets retenus en fonction de l’appel dans lequel ils s’inscrivent.

Deux appels ont d’ores-et-déjà été lancés :

Le Kit émergence Shadok (en partenariat avec les associations Alsace Digitale et ACCRO, la CCI Alsace, l’Eurométropole et Orange) s’adresse aux entrepreneurs issus des secteurs numériques et créatifs basés sur le territoire;

Le Kit de Prototypage (en partenariat avec l’association ACCRO, l’association AVLab et l’Innovathèque Grand Est (PAMA) et l’Eurométropole) s’adresse aux designers du territoire de l’Eurométropole ;

En complément, le Shadok lance les deux appels suivants :

Ecritures contemporaines (en partenariat avec le festival Ososphère) s’adresse aux artistes venus d’ici et ailleurs ;

Quotidiens en devenir s’adressant à des associations impliquées dans des démarches de démocratisation des outils numériques

X
%d blogueurs aiment cette page :