Charte de développement durable pour les festivals

Préambule 

Face aux nombreux défis environnementaux auxquels sont confrontées nos sociétés et à l’urgence d’agir pour préserver notre planète, le secteur culturel porte une responsabilité partagée avec tous les autres acteurs économiques dans la transition écologique qui s’impose à nous pour transmettre ainsi aux génération futures un environnement écologiquement vivable, socialement équitable et économiquement viable.

Vu le Pacte de Glasgow signé en novembre 2021 lors de la 26ème Conférence des Parties de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 26) ;

Vu le rapport du centre pour l’entreprenariat, les PME et le développement local (LEED) de l’OCDE, intitulé « développement local, les bénéfices de l’organisation d’évènements à portée mondiale », adopté en octobre 2010 ; Considérant que les festivals déploient des moyens et des actions qui ont des impacts sur les modes de vie, car situés au croisement d’enjeux économiques, sociaux, sociétaux, culturels et environnementaux ;

Considérant les défis de mobilité des artistes et des spectateurs, de gestion des sites naturels ou urbains et les conflits d’usage pouvant en découler, de sécurité des publics, de santé et de préventions risque, les festivals sont d’autant plus à même de participer à la réduction des effets du changement climatique ;

Considérant leur impact et la nécessité de le rendre réversible en veillant notamment à ce qu’aucun site naturel ne soit endommagé de manière définitive, le ministère de la Culture s’engage avec les acteurs signataires de la présente charte pour amplifier progressivement les pratiques éco responsables, de façon adaptée aux réalités des festivals ;

Considérant l’Agenda 21 adopté lors du Sommet de la Terre de Rio, en 1992, les signataires de la présente charte proposent dans ce cadre une démarche globale en matière d’éco-responsabilité, présentée ci-après, afin de : • Contribuer à la lutte contre le changement climatique ;

  • Préserver la biodiversité, les milieux et les ressources ;
  • Participer à la cohésion sociale et à la solidarité entre les territoires et les générations ;
  • Favoriser l’épanouissement de tous les êtres humains et ainsi contribuer à des relations sociales apaisées ; •
  • Permettre une dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables et raisonnés.

Par l’adhésion aux engagements inscrits de la présente charte, ses signataires entendent mener une action durable, continue et mesurable de réduction de l’empreinte carbone de ces manifestations.

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?
Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Télécharger [181.90 KB]

X
X