Cinéma : casse-tête autour de la réforme de la chronologie des médias

L’idée est que les quelque 80 millions d’euros par an que les Netflix, Disney+ et Amazon Prime Video vont injecter dans la filière française du septième art ne se traduise pas par un recul plus important de la contribution des diffuseurs télé traditionnels. Or Canal+ profère une menace dans ce sens. Une dernière salve avant un accord ?

Source / Lire la suite : Cinéma : casse-tête autour de la réforme de la chronologie des médias

X
X