De Sundance à Clermont, pas de festoche sans bamboche ?

La crise sanitaire oblige les grands festivals de cinéma à se réfugier dans le virtuel… y compris pour les fêtes, où se massent les pros histoire de trinquer, réseauter ou boire pour oublier les films qu’ils ont vus depuis leur canapé.

Source / Lire la suite : De Sundance à Clermont, pas de festoche sans bamboche ?

X
X