Étude de la production artistique en France dans le secteur du spectacle vivant

Introduction

La Direction Générale de la Création Artistique (DGCA) a décidé de lancer une étude sur la production artistique du secteur du spectacle vivant sur le territoire national, qu’elle a confiée à Kanju pour sa construction et la mise en œuvre méthodologique. Cette étude est donc une première étape d’un processus de concertation plus vaste qui doit s’engager sur ces questions.

La DGCA souhaitait disposer d’un état des lieux des forces productives du spectacle vivant afin de permettre aux artistes de rester le pilier de la politique culturelle en répondant avec efficacité aux besoins de structuration des mécanismes de production et en anticipant leurs évolutions.

Ce travail devait se concentrer sur le cycle complet de la production d’une œuvre, de sa création à sa première représentation publique. Il s’inscrit à la fois dans une tendance structurelle de fragmentation des moyens, accentuée par des cycles de création et de représentation qui se raccourcissent et dans un contexte particulier, celui de la crise sanitaire qui s’est traduit par des mesures exceptionnelles de soutien au spectacle vivant et pose la question de la gestion de l’après.

Dans un délai contraint, Kanju s’est emparé de ces questions en tentant une approche multidirectionnelle de recueil et analyse de données, qui sera détaillée dans la partie 1 du document.

Les différentes personnes participantes à l’étude se sont attachées à identifier les difficultés les plus saillantes, en les situant dans une perspective de long terme qui atteste de leur caractère structurant, mais aussi en tentant demettre en lumière les effets possibles de la crise sanitaire.

Elles ont dégagé plusieurs problématiques, que nous avons tenté d’articuler en 5 axes:

  • Les carences en matière de recueil et d’analyse de données et ses conséquences
  • Un financement de la production faible et inégalitaire
  • Un embouteillage à chaque étape de la chaine de production
  • Une situation de tension dans les métiers de la production
  • La question épineuse et centrale de la place de l’artiste dans son rapport aux lieux de production.

Ce travail ne constitue que la première phase d’un plus vaste chantier conduit par la DGCA. Une seconde étape plus prospective suivra afin de définir des scénarios d’évolution des conditions de la production artistique et donc, des solutions à encourager pour s’adapter sur le long terme.

Enfin, ce bilan structurel doit également être mis en perspective des effets actuels et à venir d’une crise sanitaire et économique aux conséquences durables.

En effet, la crise Covid a provisoirement mis à l’arrêt, dans un premier temps de confinement, la production artistique, puis de façon plus durable et aigüe la diffusion, portant à son paroxysme le problème de déséquilibre entre les œuvres prêtes à être présentées aux publics et les capacités existantes de les diffuser. Ce « grand embouteillage» constitue une réalité douloureuse pour les compagnies et les ensembles artistiques, et cela d’autant plus que le tissu productif a fait l’objet d’une politique de soutien par l’Etat d’une ampleur sans équivalent.

Par ailleurs, si les aides massives de l’Etat et de soutien des autres collectivités publiques ont permis la survie de l’écosystème culturel, trois questions se posent pour lui permettre de retrouver un mode de fonctionnement habituel

  • La question de la bonne mobilisation et de l’équité dans l’usage de l’ensemble de l’appareil productif du spectacle vivant;
  • La question de la fin des aides et de la gestion de l’atterrissage du modèle économique en 2022 et 2023 ;
  • La question de la mutation des pratiques des spectateurs, déjà à l’œuvre depuis de nombreuses années, mais qui peut connaitre une évolution plus radicale vers moins de présentiel et plus de numérique.

C’est dans ce cadre de grande incertitude que la mission commandée par la DGCA entend donner quelques clés de compréhension et de projection pour la production artistique du secteur du spectacle vivant.

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Télécharger [5.47 MB]

X
X