La gauche prend le pouls des théâtres occupés

Revendications sectorielles ou début d’une véritable convergence ? Les politiques se montrent attentifs à ce mouvement.

Est-ce le début d’un « printemps des colères » ou juste une fièvre passagère ? La multiplication des occupations des théâtres et des lieux de culture – environ une centaine selon le décompte au 30 mars de la CGT-Spectacle – interroge à gauche. Depuis le 4 mars, la plupart des chefs des formations de cette famille politique (l’écologiste Julien Bayou, l’« insoumis » Jean-Luc Mélenchon, le communiste Fabien Roussel, entre autres) ont fait le déplacement devant le navire amiral du mouvement, le Théâtre de l’Europe, place de l’Odéon, à Paris.

Source / Lire la suite : La gauche prend le pouls des théâtres occupés

X
X