LES SERVICES PÉNITENTIAIRES D’INSERTION ET DE PROBATION [Colmar] recrutent un coordinateur d’activités socioculturelles [F/H]

Missions de l’administration pénitentiaire

En application des dispositions des articles 27 et 89 de la loi pénitentiaire du 24 novembre 2009, les services de l’administration pénitentiaire (établissements pénitentiaires et services pénitentiaires d’insertion et de probation – SPIP) doivent mettre en œuvre des activités pour les personnes détenues en établissement pénitentiaire, principalement pour les personnes condamnées dans le cadre d’un parcours d’exécution de peine.

L’article R57-9-1 du code de procédure pénale liste l’ensemble des activités à vocation éducative, culturelle, sportive ou professionnelle qui peuvent être mise en œuvre en établissement pénitentiaire. Ces activités peuvent être collectives ou individuelles et assurées par des professionnels de l’administration pénitentiaire ou ses partenaires (professionnels ou bénévoles).

Par ailleurs, des activités plus spécifiques sont mises en œuvre par les services pénitentiaires d’insertion et de probation (programmes de prévention de la récidive) ou par les services de santé (programmes à vocation thérapeutique).  

Description du poste

Le coordinateur d’activités organise et met en œuvre la programmation des activités socio-culturelles à destination des PPSMJ (personnes placées sous main de justice) du SPIP du Haut-Rhin et procède à leur évaluation. 

Les activités concernées se déroulent en détention ou à l’extérieur (dans le cadre de permissions de sortir) et embrassent des champs divers tels que l’estime de soi, le bien-être, les arts plastiques, le spectacle vivant.

Le coordinateur peut mener des projets transversaux avec les personnels du SPIP et de l’établissement, et travaille avec l’ensemble des partenaires de l’administration pénitentiaire intervenant à l’établissement (enseignants, formateurs, associations, personnels de santé…)

Son champ d’intervention est le suivant : 

  • Programmation des activités : contribue à la programmation des activités selon les orientations fixées par le DFSPIP et le chef d’établissement en lien avec le projet du SPIP (prise de contacts avec les partenaires, définition du coût des activités, préparation des conventions…). Participe à la consultation des personnes détenues sur les activités et organise le déroulement des activités au sein de l’établissement.
  • Mise en œuvre des activités : élabore le planning d’intervention, effectue la promotion des activités auprès des PPSMJ et participe à la sélection des personnes détenues candidates, assure l’accueil logistique des intervenants et contribue à la mise en œuvre effective des activité
  • Evaluation des activités : le coordinateur d’activités veille à l’évaluation des activités mises en œuvre en lien avec le SPIP et les services de l’établissement, tant du point de vue des personnes détenues que des intervenants. Il contribue dans son champ de compétences aux rapports d’activités de l’établissement et du SPIP.

Modalités d’intervention :

Sous la responsabilité du DFSPIP, le coordinateur d’activités intervient à l’échelle départementale au sein des établissements pénitentiaires (Centre Pénitentiaire de Mulhouse-Lutterbach et Maison Centrale d’Ensisheim) et ponctuellement en milieu ouvert (Antennes de Colmar et de Mulhouse).

Le coordinateur d’activités travaille en lien avec les professionnels de l’administration pénitentiaire (personnels de surveillance, d’encadrement, de direction, administratif ou techniques, personnels des SPIP) et leurs partenaires (enseignants, personnels privés, intervenants associatifs, personnels de santé…). Dans le cadre de ses fonctions, il a des contacts réguliers avec les personnes détenues.

Le coordinateur d’activités peut également être chargé de participer à des réunions partenariales à l’extérieur des établissements pénitentiaires.

Il travaille en binôme avec le coordinateur d’activités du Centre Pénitentiaire de Mulhouse-Lutterbach, et peut être mené à travailler avec des personnes en service civique, stagiaire, ou apprentis en alternance. 

Compétences requises

  1. formation universitaire (de préférence licence professionnelle « gestion de projets et structures artistiques et culturels »)
  2. expérience dans la mise en œuvre de projets (associatifs, culturels, sportifs…)
  3. esprit d’initiative, rigueur et organisation, sens du travail en équipe et aptitude relationnelle sont des qualités requises.
  4. Maîtrise des outils bureautiques

Statut d’emploi et rémunération

Agent non-titulaire de catégorie B « métiers du greffe, de l’insertion et de l’éducatif »

Durée du contrat : du 1er décembre 2021 au 30 novembre 2023

Salaire mensuel : 1935 € brut

Renseignements et candidatures

Pour toutes candidatures, merci de bien vouloir transmettre un CV détaillé accompagné d’une lettre de motivation.

Pour tous renseignements complémentaires vous pouvez contacter :

Mouad RAHMOUNI, directeur fonctionnel du SPIP du Haut-Rhin :

Tél :03.69.49.40.40 @ : mouad.rahmouni@justice.fr

Véronique SIGRIST, responsable des services administratifs et financiers

Tél. : 03 69 49 40 27 : @ : veronique.sigrist@justice.fr 

Affectation : Ministère de la Justice
Direction interrégionale des services pénitentiaires de Strasbourg Grand-Est
SPIP du Haut-Rhin 

Localisation : SPIP du Haut-Rhin
20 rue d’Agen
68000 COLMAR

Rayonnement : Trajets fréquents au Centre Pénitentiaire de Mulhouse-Lutterbach et à la Maison Centrale d’Ensisheim

X
X