L’institution utopique de la photographie

La photographie, qui a digéré sa révolution technologique et esthétique, est désormais promise à devenir un opérateur de citoyenneté, entre patrimoine vivant et lieu d’expérimentation du réel. Elle peut en effet se projeter dans des formes de création inédites, notamment à la faveur des hybridations qui se produisent entre pratiques analogiques et numériques. D’où l’importance d’intégrer aux lieux d’exposition et d’archivage une dimension d’éducation et de recherche et de créer de nouvelles institutions qui prennent en charge les métamorphoses de la photographie.

Source / Lire la suite : L’institution utopique de la photographie

X
X