#MeTooThéâtre : «Nos agresseurs ne sont pas des stars pour le grand public, alors tout le monde s’en fiche»

Après la parution de l’enquête sur le metteur en scène Michel Didym dans «Libération», un collectif d’artistes a lancé le #MeTooThéâtre sur Twitter jeudi soir. Plus de 5 000 personnes ont partagé leur témoignage sur la plateforme.

Source / lire la suite : #MeTooThéâtre : «Nos agresseurs ne sont pas des stars pour le grand public, alors tout le monde s’en fiche»

X
X