Négligence coupable ou mépris des artistes ? Un an après sa parution, le rapport Racine reste lettre morte

Ce vendredi, plus de sept cents artistes-auteurs appellent à boycotter la prochaine édition du festival d’Angoulême. Un an après la remise du rapport de Bruno Racine, patron de la BNF, au ministère de la Culture sur la précarisation alarmante des artistes français et les préconisations pour y remédier, rien ou presque n’a bougé.

Source / Lire la suite : Négligence coupable ou mépris des artistes ? Un an après sa parution, le rapport Racine reste lettre morte

X
X